Publié par Laisser un commentaire

La Prière des Pierres

Aujourd’hui, les hommes ont tellement fermé la porte qui les reliait à nous qu’ils ne savent plus ce qu’est une pierre et sont ignorants de la vie interne qui anime le royaume minéral.
Nous ne parlons pas du concept qu’ils se font de nous mais de la relation vivante qui devrait exister entre eux et nous. Ils se sont tellement éloignés de nous que même dans leurs pensées nous sommes pour ainsi dire inexistants, abstraits, ne vivons plus du tout avec eux. Ils nous perçoivent comme quelque chose de mort, de dur, de fermé. Ils ont oublié qu’une des vertus essentielles du monde minéral est la mémoire.
Nous n’avons pas oublié l’homme. Nous vivons avec lui et cherchons à cultiver un lien conscient car, à travers lui, nous espérons pouvoir atteindre les mondes supérieurs. Malheureusement, l’homme est bien souvent ignorant de la puissance bénéfique ou destructrice qu’il a sur lui-même et sur les mondes qui partagent sa vie. Il peut ouvrir les portes ou les fermer, c’est son pouvoir.

Nous connaissons mieux les hommes qu’ils ne se connaissent eux-mêmes car nous gardons en notre mémoire tout ce qu’ils ont vu et compris. Depuis des millions d’années, nous portons leurs matins, leurs midis et leurs soirs. En nous, comme en eux, nous portons la mémoire des ancêtres, des traditions, des alliances et des liens tissés entre eux et les mondes divins ou obscurs. Nous voulons que les hommes se rapprochent de nous pour leur transmettre tout ce savoir. Ils en ont grandement besoin.
Aujourd’hui, ils avancent dans le monde, pensant être autonomes, maîtriser leur destinée, mais ils ont perdu le lien avec la grande sagesse qui était leur Lumière et leur trésor. Ils ne connaissent plus le vrai sens de la vie car ils avancent pas à pas et découvrent chaque jour ce qu’est l’homme et la vie. Ils n’ont plus de ciel au-dessus de leur tête qui leur montre ce qu’est l’homme dans son intégralité et ce qu’il doit faire pour s’accomplir.
Nous avons conservé la sagesse car nous portons en nous toutes les paroles, toutes les expériences que l’homme a vécues sur la terre. Dans le respect et le partage, nous sommes capables de transmettre à l’homme bien des savoirs qu’il ne pourra acquérir nulle part ailleurs.
Bien sûr, nous ne voulons ni ne pouvons transmettre cette richesse à un être avide de pouvoir qui ne pense qu’à lui-même dans une grande illusion, ne respectant pas d’autre loi que la sienne et apportant les forces destructrices partout où il passe.
Heureusement pour nous, il y a les hauts sommets, les lieux difficiles d’accès pour les hommes où nous pouvons continuer à vivre. Autrement, il est clair que notre règne serait aujourd’hui définitivement éteint. Nous sommes vivants dans les hauteurs car les mondes supérieurs nous touchent et nous animent. Si nous avions été exclusivement dépendants des hommes, tout serait perdu.

Père Michaël, demande aux hommes de s’éveiller et de s’approcher de nous en nous parlant dans le mystère car nous ne sommes pas des enfants mais des sages. Nous sommes les gardiens de la possibilité pour les hommes de remonter vers les hauteurs et vers le royaume de l’esprit.Lorsqu’ils rencontrent une difficulté, ce qu’ils appellent l’enfer, ils ne se tournent même pas vers nous pour être apaisés et stabilisés. Nous sommes pourtant proches d’eux. La majorité des hommes ne pense pas à nous demander de l’aide car nous n’existons pas pour eux, ils ne pensent jamais à nous et ne nous portent aucune considération. Le lien qui nous unissait est rompu depuis trop longtemps et il n’est maintenant même plus envisageable de communiquer.
Que les plus éveillés activent en eux la mémoire, ainsi ils feront appel à nos forces, à nos présences, à nos vertus. Par la terre, la Mère, nous pourrons raviver leurs souvenirs pour qu’ils puissent grandir en sagesse et devenir des rois de la Lumière. Mais les hommes doivent cesser de nous ignorer et de nous détruire par leur inconscience, leur médiocrité et leurs pensées erronées qui leur font croire qu’ils sont autonomes et possèdent la grande sagesse de tous les mondes.

Alors Père Michaël, parle-leur car nous voulons renouer les liens de Lumière avec les hommes.
Nous voulons qu’ils retrouvent la mémoire, se redressent et reprennent leurs esprits.
Qu’ils puissent prendre conscience de leurs comportements et cessent de détruire l’un après l’autre tous les règnes de la Mère pour ce qu’ils croient être une plus grande maîtrise de leur vie.
Père, notre vœu est d’aider les Esséniens à devenir des êtres conscients, authentiques, nobles, dignes devant toutes les hiérarchies et surtout honorables et purs devant le Père et tous les mondes supérieurs.

Olivier Manitara

Laisser un commentaire